Mur des super-héros

Par Christina Zholdokova, Laetitia Valentin & Véronique Battier

Introduction

Les rues de Belfast regorgent de fresques murales faisant pour la plupart référence au conflit inter-confessionnel, mais certaines ont cependant un caractère non-partisan. L’objet de ce travail est de se demander s’il est possible, à travers la peinture d’un mur, de transiter à une optique plus pacifiste, non violente ou non conflictualiste tout en gardant la tradition des fresques murales, remontant à l’époque du conflit.

Notre projet tourne principalement autour de la fresque des super-héros se situant dans le quartier de Sliabh Dubh sur Springfield Road. L’objectif de la réalisation de cette peinture était la cohésion sociale du quartier dans lequel elle se trouve. Nous cherchons à déterminer si cet objectif a effectivement été atteint, notamment par l’observation de l’insertion de cette fresque dans l’espace public, ainsi que via des interviews de plusieurs personnes pouvant nous renseigner sur le sujet.

Est-il possible, à travers le processus des murals, de dépasser les divisions politiques issues du conflit Nord-Irlandais en représentant des images non-partisanes?

[cliquez sur les liens en vert pour accéder aux différentes parties  de l'article]

Méthodologie

Données et Analyse

Situation des murals sur la carte:

Galerie de photos

Bibliographie commentée

Annexe


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *